Vous êtes ici

Association Makaranta

Pourquoi Makaranta?

Le développement et l'avenir économique, social, politique et culturel d'un pays dépend considérablement de la formation scolaire de base.

Dans les pays du Tiers-Monde, surtout en Afrique, de bonnes conditions scolaires pour les enfants sont loin d´exister. La promotion de l'enseignement primaire est donc une des aides au développement les plus importantes que nous puissions apporter.
 
L'association Makaranta distingue des écoles primaires africaines grâce à un Prix et les cite ainsi publiquement en exemple.

Nous considérons comme exemplaires les performances pédagogiques basées sur un effort local particulier, sans participation de l´étranger. Les performances, récompensées par l´attribution du Prix doivent servir à d'autres comme exemple à suivre. L´Organisation Makaranta entend soutenir ainsi tout spécialement des efforts particuliers en faveur de l'enseignement primaire.

 

Quand a été fondée Makaranta?

Depuis qu'il a servi au Niger (1983-1986) en tant que délégué national du Service Allemand de Développement (DED), le journaliste Kurt Gerhardt était hanté par l'idée de fonder une association qui soutiendrait la formation scolaire en Afrique.

En mai 2001, Makaranta a été fondée à Cologne. Les premiers appels à concourir ont été lancés depuis lors, au Niger et en Ouganda. L'initiative suscite un accueil positif de la population dans ces pays.

 

Que signifie "Makaranta"?

En haoussa, langue parlée au Niger et dans le nord du Nigeria, pratiquée comme langue vernaculaire dans une grande partie de l'Afrique de l'ouest et qui représente, après l´arabe, la langue la plus importante du continent africain, "Makaranta" signifie ce que l'association veut soutenir: "École".

 

Membres

 

Kurt Gerhardt

Président, ancien journaliste de la radio publique WDR (Cologne), correspondant à Bonn et Bruxelles

Kurt Gerhardt a travaillé de 1983 à 1986 comme délégué du DED au Niger. C'est lui qui a eu l'idée de créer Makaranta.

 

Georg Bungter

Vice-président, ancien rédacteur de la radio publique WDR (Cologne)

 

Günter Schlicht

Trésorier, Avocat à Cologne

Il s´appuie sur la conviction que l'Afrique a besoin de notre soutien et que la formation de base est une exigence fondamentale.

 

Helmut Rehmsen

Journaliste

Helmut Rehmsen travaille en tant que journaliste et animateur libre pour la WDR. Il a été sensibilisé aux problèmes de la politique de développement par son travail en tant que rédacteur au WDR-2-Mittagsmagazin, le magazine de mi-journée de cette radio.

 

Dr. Udo Bude

Ancien directeur du département Formation de base dans la Fondation Allemande pour le Développement International (DSE).

Udo Bude a effectué de longs séjours au Cameroun et au Pakistan. Il a rédigé de nombreuses publications sur le thème Formation et Développement dans le Tiers-Monde.

Français