Vous êtes ici

Formation élémentaire en Afrique subsaharienne

Malgré les énormes efforts de ces cinquante dernières années, 40 pour cent des enfants entre 6 et 11 ans ne vont pas à l'école.

Environ 120 millions d´enfants sont scolarisés, mais un enfant sur deux abandonne l'école après quelque temps.

Malheureusement, les filles sont particulièrement désavantagées. Non seulement ont-elles très peu de chances d'être scolarisées mais, si elles le sont, elles sont rapidement retirées de l'école, avant même d´avoir reçu une éducation élémentaire.

Savoir lire, écrire et calculer sont des bases essentielles pour la construction de l'avenir des enfants. Celui qui dispose d'un bagage culturel fondamental et qui a reçu des connaissances élémentaires pour survivre de façon créative au sein de la société est capable de protéger sa propre santé (par exemple, contre le SIDA), de trouver du travail et de contribuer davantage au progrès de la société. Sans formation élémentaire, les hommes n'ont pas les capacités suffisantes pour améliorer leurs conditions de vie et promouvoir leurs intérêts.

La formation élémentaire n'est pas une fin en soi.
Elle est la base nécessaire à tout développement.

 

ONU: Déclaration du Millénaire

Résolution adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies, 8 septembre 2000

Nous décidons :

… Que, d’ici à 2015, les enfants partout dans le monde, garçons et filles, seront en mesure d’achever un cycle complet d’études primaires et que les filles et les garçons auront à égalité accès à tous les niveaux d’éducation.

 

Formation de base: Éducation pour tous UNESCO

 

Français