Vous êtes ici

Burkina Faso

Le Burkina Faso est le premier pays où les Africains eux-mêmes sont en charge de l’organisation du concours. Dès le début, la responsabilité du projet a été confiée à Abdoulaye Ouedraogo, titulaire d’un doctorat allemand en pédagogie et professeur à l’Université de Koudougou. L’organisme chargé de la mise en œuvre du projet est « Philia International » dont il était longtemps le président.

 

 

Concours 2020

1 million F CFA pour l’école Gogaré «A»

Tenkodogo, (AIB)-L’association «Makaranta» en haoussa, qui signifie «Ecole», en partenariat avec l’association «Philia Internationnale», a remis, le samedi 19 septembre 2020 à Tenkodogo, sous le parrainage du Directeur général du protocole d’Etat, Raymond Balima, les prix du concours

«Makaranta» aux écoles de la Circonscription d’éducation de base (CEB), Tenkodogo 1. L’école Gogaré «A»remporte le prix de 1 million de francs CFA.

 

L’éducation est une condition essentielle du développement, du progrès social et de la liberté humaine. Dans le souci d’apporter sa contribution à l’éducation au Burkina Faso, pays des Hommes intègres, un groupe d’enseignants s’est organisé pour créer en 2001, une association dénommée

«Philia Internationnale» et qui entretient de bonnes relations avec l’association «Makaranta» en haoussa, qui signifie «Ecole». L’association «Makaranta»qui a fait de son cheval de bataille, l’éducation et la formation scolaire de base, à travers la distinction des écoles primaires, a initié un

concours dénommé «prix Makaranta», dans la région du Centre-Est. L’ensemble des écoles primaires de la Circonscription d’éducation de base (CEB) de Tenkodogo 1 ont participé à ce concours, édition 2020. La remise du prix à la meilleure école ayant obtenu de bons résultats aux différents examens scolaires session 2020, est intervenue le samedi 19 septembre 2020 à Tenkodogo. C’était au cours d’une cérémonie toute sobre, parrainée par le Directeur général du protocole d’Etat, Raymond Balima. Pour cette première édition du concours «Makaranta» dans

la région du Centre-Est, c’est l’école Gogaré «A», classée première qui a remporté le prix de
1 million de francs CFA. Tous les enseignants de la CEB qui ont obtenu de bons résultats aux

examens scolaires session du 2020, ont reçu chacun une attestation de reconnaissance. Le parrain, Raymond Balima, a félicité l’association «Philia Internationale», à travers elle, l’association «Makaranta», pour cette initiative salvatrice qui a permis d’attribuer ce prix à l’école championne, dont le but est de contribuer à créer une saine émulation à l’excellence scolaire. Raymond Balima

a invité ses filleuls à être fiers de leur travail quelles que soient les difficultés. «C’est un métier de sacerdoce où des hommes et des femmes s’évertuent à créer et à mettre le savoir dans l’esprit

des enfants. Toutes les fois que je peux, je resterai toujours aux côtés de ces enseignants que je considère comme les premiers ouvriers qui créent le savoir et le développement. Je m’engage à vous accompagner dans la mesure de mes capacités et à faire de sorte que cet engagement se perpétue», a confié le parrain. Il a déclaré s’inscrire dans ce contexte pour faire en sorte que son

accompagnement aux enseignants se perpétue. Le coordonnateur national de «Philia internationale» au Burkina Faso, Blaise Somé, a précisé que l’objectif de son objectif est d’accompagner les écoles à améliorer les performances scolaires, surtout en matière d’éducation environnementale.

Selon lui, la CEB Tenkodogo 1 a travaillé dans la transparence et dans la collégialité pour la réussite du concours «Makaranta». «La CEB 1 a réussi son pari avec la participation de plus de 30 écoles qui ont réalisé 50 à 100% de succès pour les examens scolaires session de 2020. Il a emis le souhait que le prix que l’école Gogaré «A»a reçu porte ses fruits à travers le projet qui sera réalisé. Le Chef de la circonscription d’éducation de base (CCEB) de Tenkodogo 1, Nibayinga Romba, a précisé que l’école Gogaré «A»a remporté le prix du concours «Makaranta »2020, parce que c’est une école qui réalise chaque fois de très bons résultats scolaires. En rappel, le concours «Makaranta» est organisé

dans 3 régions du Burkina Faso que sont, le Centre, le Centre-Est et le Centre-Ouest.

 

Bougnan NAON

 

(aus: Sidwaya, „Le Journal de tous les Burkinabè“, 02.-04.10.2020)

 

 

Concours 2018

A l'instar des années écoulées, l'Association PHILIA INTERNATIONALE a organisé au cours de l'année 2018, la 6ème édition du « Concours MAKARANTA » avec la collaboration de la Circonscription d'Enseignement de Base (CEB) de Réo 2 dans la province du Sanguié situé dans la région Centre Ouest du Burkina Faso. Le concours de l'édition 2018 a connu la participation de toutes les écoles de la circonscription. Ce concours a eu pour but de distinguer les écoles sur la base de leur performance dans des domaines variés. Les principaux critères de sélection des écoles portent sur :

  • la qualité de la collaboration interne (entre l'administration et le corps enseignant, l'APE, I'AME, les COGES, ...),
  • la qualité du cadre de vie,
  • la qualité de l'animation scolaire,
  • les aspects pédagogiques, la gestion de l'environnement,
  • le projet d'école.

Organisation du concours

Dans le but de permettre à plusieurs régions de bénéficier du prix MAKARANTA, l'Association a décidé d'organiser l'édition 2018 hors de la province du Kadiogo qui a abrité toutes les éditions antérieures. Le choix de la CEB de Réo a été fait sur la base de son accessibilité (115 km de Ouagadougou), l'engagement des autorités provinciales de l'éducation d'accueillir le Prix et la disponibilité des membres de l'Association à organiser l'évènement dans cette localité.

Au niveau interne, l'organisation du concours a consisté à la mise en place d'un comité d'organisation. Un membre de l'Association a été désigné pour présider ledit comité pour les activités suivantes,:

  • la prise de contact avec les services provinciaux, la direction provinciale de l'enseignement de base de Réo et la CEB de Réo Il,

  • l'organisation de deux sessions de travail avec l'équipe de la CEB pour expliquer les objectifs du concours et la méthodologie.

  • l'accompagnement de la CEB pour la mise en place d'un comité d'organisation du concours. Ce comité sera chargé du suivi des indicateurs de performance établis et de la notation des écoles.

  • l'organisation d'une rencontre avec l'ensemble des directeurs des écoles de la CEB de Réo Il présidée par le président de l'Association,

  • la production d'une fiche d'évaluation des écoles,

  • l'organisation d'une mission du suivi du déroulement du concours,

  • l'organisation de la remise du Prix.

Plusieurs rencontres d'information et de sensibilisation ont eu lieu avec l'Inspection de la CEB de Réo, la direction provinciale de l'enseignement de base de Réo et les autorités communales, et les enseignants.

A la suite de la présentation des objectifs du concours, la CEB a organisé à son tour des sorties d'information dans toutes les écoles de sa circonscription et prononcé le lancement du concours. Toutes les écoles Publiques de la CEB au nombre de dix-huit (18) se sont inscrites pour prendre part au concours. Durant trois mois (Mars Avril, Mai), la direction de la CEB a effectué des sorties de pointage des différentes fiches du concours conçues à cet effet.

Suivi des performances des écoles

Deux sorties ont été consacrées à chaque école. A l'issue de ces visites des notes ont été attribuées à chaque école conformément aux critères de notation. Sur un total de 33 points, la quasi-totalité des écoles participantes ont pu obtenir la moyenne. Cependant, au cours des tournées dans les écoles l'on a assisté au désistement de certaines par manque de volont

Dans l'ensemble, l'organisation du concours s'est bien déroulée. Elle a été l'occasion pour les écoles de rivaliser entre elles. Ce concours a permis de changer de façon qualitative la physionomie de certaines écoles et a été l'occasion pour certains enseignants de procéder à la mise à jour des différents affichages règlementaires. Au regard de cet impact sur la vie des écoles, la CEB a souhaité une reconduite du concours pour l'édition 2019 en vue de renforcer les bonnes habitudes dans les écoles.

Remise du prix

La cérémonie de remise du prix a été organisé le 28 juillet 2018 à Réo. Le résultat du concours a été proclamé le même jour au cours de la cérémonie suivi de la remise du prix par le Maire de Réo.

L'école gagnante du prix est ZOULA B.

Pour marquer la visibilité de l'action, l'Association a organisé la couverture médiatique de la cérémonie de remise de prix qui a été assurée par la Télévision BURKINA INFO et l'Agence d'Information du Burkina (AIB)- Réo.